Les vertus de la Marjolaine… (merd-kouche) en arabe.

plante medicinale
marjolaine

la marjolaine (Origanum majorana) est une plante vivace de la famille des lamiacées, aromatique et ligneuse d’environ 60 cm de hauteur, ses feuilles ovales de couleur vert grisâtre, de 2 cm de longueur; ses petites fleurs rosées ou blanches groupées en épis. Les sommités fleuries sont récoltées de juillet à septembre.

Espèce originaire de l’est du bassin méditerranéen.

Elle est utilisée en art culinaire pour ses qualités aromatiques et en phytothérapie.

Autres noms : origan des jardins, marjolaine à coquilles, marjolaine des jardins, marjolaine officinale et origanum majorana en anglais.

PARTIES UTILISÉES En phytothérapie : les feuilles fraîches ou séchées.

Ses propriétés médicinales :

  • calme les douleurs musculaires, articulaires, crampes, courbatures, et les règles douloureuses.
  • un tranquillisant du système nerveux.
  • nervosité, dépression, anxiété, insomnies et aux migraines.
  • troubles digestifs, spasmes intestinaux, flatulences, ballonnements, diarrhées, nausées et stimule l’appétit
  • régule la tension artérielle.
  • nettoie les voies respiratoires.( En inhalation)
  • un antiseptique efficace contre les aphtes, maux dentaires, la gingivite et autres infections touchant la bouche.
  • apaise les foulures et les douleurs articulaires.
  • soigne les plaies superficielles.
  • problèmes respiratoires.
  • Calme les accès de toux
  • en cas d’asthénie.
  • En génécologie :la marjolaine fait baisser le FSH

 

Précautions d’emploi de la marjolaine

Respecter des doses indiquées est indispensable pour éviter les risques d’intoxication.

CONTRE-INDICATIONS :

Déconseillér chez les enfants en bas âge, les femmes enceintes ou allaitantes et ceux allergiques à cette plante.

En cuisine : pour saupoudrer la pizza, relever un poulet, un rôti …pour aromatiser de nombreuses préparations culinaires.

Notice :pour toute posologie,découvrez les brochures de recette dans mon nouveau site : //topbioshop.wordpress.com

Amicalement à vous !

ma photo
mustapha

Mustapha

Les bienfaits incroyables du bicarbonate dans nos quotidiens…

Bien qu’il n’est pas un médicament, et ne fait pas partie de la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013).mais bien utile dans notre vie pratique. On l’utilise en cuisine, dans l’industrie (boissons et autres), en jardinage (fongicide) et en phytothérapie (régulateur du PH, et bien d’autres choses).

Le bicarbonate est vendu au rayon sel des grandes surfaces, ou encore en pharmacie et dans les magasins à un prix dérisoire.

Première précaution à prendre : ne pas confondre le bicarbonate de soude en poudre avec le « carbonate de soude », très utile pour le ménage mais non consommable.

Ses propriétés en phytothérapie :

  • facilite la digestion.
  • contre les maux d’estomac et calmer l’hyperchlorhydrie gastrique.
  • traitement des dyspepsies.
  • comme un médicament digestif, antiacide et diurétique.
  • Entre en réaction face à une acidose, permet de maintenir un pH constant.
  • soulage le pyrosis(aigreurs d’estomac).
  • soulage lesballonnements et les flatulences.
  • traitement de différentes affections et les lésions au niveau de lagencive, de la bouche et des
  • cas detartre dentaire  (associé à de l’eau oxygénée).
  • pour soignerles aphtes (application sur la surface touchée, avec le doigt).
  • pour traiter différentes atteintes cutanées : commele prurit (démangeaisons), les boutons d’acné, les mycoses, les verrues et les boutons de fièvre.
    (Associé à l’eau, sous forme de pâte).
  • soulager l’eczéma(saupoudré dans un bain)
  • les Maux de gorge (sous la forme degargarisme)
  • purifie et désinfecte.

Attention : Le bicarbonate de sodium peut-être irritable en cas d’usage inapproprié ou de sensibilité au produit. Notamment en contact avec les yeux, la peau, ou en cas d’ingestion (irritation de l’appareil digestif : nausées, vomissements). Une utilisation prolongée du bicarbonate de sodium est déconseillée compte tenu de sa teneur élevée en sodium. Son emploi est contre-indiqué pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou rénale.

Voici quelques astuces des bienfaits du bicarbonate dans la vie courante :

  1. Pour purifie les mains : Mouillez vos mains et frottez-les avec du bicarbonate comme vous faites avec du savon ; elles deviendront propres et douces.
  2. Pour nettoyer et blanchir vos ongles: tremper les dans un bol d’eau tiède, en additionnant  trois cuillères à soupe de bicarbonate.
  3. Pour désinfecter les peignes, brosses, accessoires de manucure et pinceaux à maquillage qui sont des nids à bactéries. Trempez les une nuit dans conteneur avec 8 cuillères à soupe de bicarbonate. Rincez-les le lendemain.
  4. blanchit les dents : mettre du bicarbonate sur votre brosse à dents humide et brossez-vous les dents.( Deux à trois fois par semaine).
  5. Pour rafraîchir l’haleine et éliminer les odeurs désagréables : En bain de bouche à raison d’une cuillère à café de bicarbonate par verre d’eau.
  6. Pour adouci la peau, laisser la peau lisse et souple, calmer le feu du rasoir et apaiser les peaux sensibles : une cuillère à soupe dans une tasse d’eau. Et appliquer.
  7. Pour calmer les irritations : Appliqué en compresse une pâte avec 3 c.à. soupe de bicarbonate et une c.à.soupe d’eau. Appliquez ensuite sur la peau. Laissez poser 15 à 20 minutes et renouvelez si nécessaire. (piqûres d’insectes, démangeaisons, brûlures superficielles et coups de soleil).
  8. Pour soulager les pieds : Ajoutez 4 cuillères à soupe de bicarbonate dans une bassine d’eau chaude et tremper vos pieds 15 minutes. Répéter chaque jour, ce bain calme aussi les démangeaisons et accélère la guérison des mycoses. Essuyez les ensuite avec soin, oublié la fatigue, et ne vous démangeront plus !
  9. pour gommer les callosités.Frottée doucement sur les callosités, une pâte constituée de trois cuillères à soupe de bicarbonate et d’une cuillère d’eau aide à les éliminer. Parfait aussi en gommage doux pour le visage, une fois par semaine.
Callosité : Épaississement et durcissement de la peau, de l’épiderme, souvent produits par des frottements répétés.
  1. Brûlures et aigreurs d’estomac, digestion difficile après un repas copieux ? Délayez 1 cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau et buvez d’un trait. Pour les personnes sensibles, une pincée ajoutée pendant la cuisson rend les légumes secs et les aliments acides (tomates, fruits…) plus digestes.
  2. Pouradoucir la peau avec du bicarbonate de soude, il suffit de faire couler un bon bain, et d’y ajouter environ 25 grammes de bicarbonate de soude.Plongez ensuite dans votre bain comme d’habitude, vous constaterez avec plaisir que votre peau est toute douce, et bien hydratée.
  3. Quand on met deschaussures de type baskets

, il arrive souvent que ces dernières dégagent une mauvaise odeur.

Pour éviter ce problème, il faut saupoudrer à l’intérieur des chaussures, du bicarbonate de soude et laisser agir quelques heures. Sortir le bicarbonate quand on doit porter les chaussures.

  1. Quand une personne a une transpiration sentant forte, elle peut combattre cette dernière de façon naturelle.Pour les aisselles, il faut diluer du bicarbonate de soude dans de l’eau et passer le mélange sur la peau. Pour les pieds, il faut faire la même chose et mettre une pincée de bicarbonate dans les chaussures lorsqu’elles sont neuves.
  2. Si cela vous est déjà arrivé de devoir vous laver les dents, et de constater avec horreur, qu’il n’y a plus dedentifrice, pas de panique !Si vous disposez à la maison de bicarbonate de soude et de sel, vous pouvez remplacer le dentifrice en versant une grosse cuillère de sel, et une grosse cuillère de bicarbonate de soude, dans un petit bol.

    Mélangez bien, puis saupoudrez cette préparation sur une brosse à dent humide, en fine couche.

    Brossez-vous ensuite les dents normalement, comme avec un dentifrice.

Autres usage du bicarbonate :

  1. Pour faire partir des insectes comme les fourmis par exemple, mélanger du bicarbonate a parts égales avec du sucre en poudre brun ou blanc, Mettre le mélange à proximité des nids. ils vont absorber du bicarbonate en quantité, cela va les tuer.

Autre astuce : On peut mélanger le bicarbonate (une petite cuillère) avec quatre grosses cuillères d’huile d’olive.

Mélanger avec un demi litre d’eau et mettre dans un vaporisateur. Pulvériser directement sur les insectes plusieurs fois par jour jusqu’à leur disparition totale.

  1. Pour sortir les odeurs du refrigérateur mettez dans celui du bicarbonate durant 3 mois. En plus, on pourrait toujours récurer et nettoyer les éviers et lavabos ou autres dans la maison.
  2. Pour ôter destaches de moisissures sur un vêtement, les frotter avec une éponge imbibée de bicarbonate de soude, puis rincer le vêtement à l’eau vinaigrée avant de le laver normalement.
  3. Au jardin : Pour savoir si unterreau est trop acide, il faut en prendre un morceau et verser un peu de bicarbonate mouillé dessus, s’il y a une réaction alors il y a trop d’acidité. (mettre quatre grosses cuillères de bicarbonate dans un litre d’eau et arroser le terreau avec. Ainsi, on a un PH correct.
  4. Le bicarbonate de soude est un Il suffit de diluer une cuillère à café pour un litre d’eau et de mettre le mélange dans un vaporisateur. On pourra s’en servir sur les fleurs et plantes comme les rosiers.

Pour nettoyer les mains sales par la vaisselles, on peut les nettoyer plus facilement avec le bicarbonate de soude ; mettre le liquide vaisselle habituel comme d’habitude et de saupoudrer le bicarbonate de soude sur l’éponge puis faire la vaisselle normalement et ça va aller tout seul.

  1. Pour éloigner lescafards, saupoudrez un mélange, fait à parts égales, de bicarbonate de soude et de sucre en poudre sur les zones infestées.

    Le sucre en poudre les attire et le bicarbonate les tue.

    Vous pouvez aussi éloigner les cafards en coupant des oranges amères en deux, et en les plaçant dans les placards, le sous-sol, ou tout autre lieu de la maison envahi.

  2. Le bicarbonate aide efficacement à réduire ladouleur des piqures d’insectes. Pour cela, il faut mélanger trois parts de bicarbonate pour une part d’eau et mettre la pâte obtenue sur la piqûre faite par l’insecte. Laisser un quart d’heure et ce devrait aller mieux mais recommencer si nécessaire.
  3. pour dédorer les chaussures qui puent ; Versez la poudre de bicarbonate de sodium dans vos chaussuresaprès un rapide lavage des semelles, agitez bien les chaussures .Laissez la poudre une nuit complète dans vos chaussures. Au matin secouez vos chaussures pour faire tomber l’excédent de bicarbonate, inutile de les relaver.
  4. Lors d’unerecette à base de sauce tomate, on peut remarquer souvent que cette dernière est acide.

    Afin d’ôter l’acidité à cette sauce, il suffit de rajouter une petite cuillère de bicarbonate de soude pendant la cuisson des tomates.

  5. Pour enlever l’odeur de moisissure du matelas et éviter au maximum l’invasion des acariens, commencez par lui faire prendre l’air ! (dans la mesure du possible !)
    Une fois votre matelasbien aéré, saupoudrez dessus du bicarbonate de soude, et laissez agir durant au moins 48 heures.
    Au bout de 48 heures, passez l’aspirateur sur votre matelas pour enlever toutes les traces de bicarbonate, puis brossez avec un chiffon doux et propre pour que votre matelas soit parfait.
    L’ odeur de moisissure du matelas aura complètement disparu.

Ainsi entretenu, le matelas sera parfait, aura une bonne odeur tout au long de l’année, et sera encore plus protégé des envahisseurs !

Amicalement à vous !

ma photo
mustapha

Mustapha

Comment traiter le diabète naturellement par le piment fort.

plante
piment rouge

En effet, la capsaicine, composé responsable de la saveur piquante du piment, n’est pas soluble dans l’eau, un feu qui ne s’éteint pas avec l’eau, mais dans les matières grasses ou le lait et ses dérivés.

Une étude parue fin 2009 de l’Université de Ulsan en Corée du Sud a montré que l’usage interne de poudre de piment a un effet favorable contre le diabète. Il s’agit là aussi de la substance capsaïcine qui aurait un effet médicinal.

Je vais vous divulguer deux expériences qui pourront faire diminuer le taux de glycémie(le sucre) dans le sang chez les diabétiques par les piments fort.

Comment bien choisir ses piment ?

Les piments secs ou entiers sont souvent ridés ce qui est normal. Choisir des piments bien colorés avec une pelure lustrée sans taches ou parties amollies. Si vous achetez des piments séchés, ils devraient dégager un bon arôme. N’hésitez-pas à les sentir. plus les piments sont fort, plus le traitement serait efficace.

Précautions

– Porter des gants de caoutchouc lorsqu’on travaille avec des piments forts et éviter de se toucher le visage, les lèvres et les yeux.

– Comme la capsaïcine est très volatile, le piment peut faire pleurer juste en le manipulant. portez des lunettes si possible.

– En cas de contact avec la peau, se savonner les mans et rincer à l’eau chaude.

* Ni la cuisson, ni le séchage ou la congélation ne viennent à bout de la détruire.

Première expérience : avant de commencer cette expérience je vous demande de prendre votre taux de glycémie avec votre appareil sur un papier afin de comparer les résultats.

*Faites couper 2 poignés de piments forts (rouge) en petits morceaux et les ajouter à 5 litres d’eau que vous mettez sur le feu à ébullition pendant 10 mn. Versez dans une bassine et essayer de mettre vos deux pied dedans durant une bonne heure. Faites mesurer votre taux de glycémie une deuxième fois et inscrivez le sur le papier.

Faites sortir vos pieds de la bassine et laver les et essuyer les.si vous sentez une sensation de brulure massez les avec l’huile d’olive.

Attendez encore une heure et faites une troisième mesure et faites les comparaisons, une confirmation : goutez cette eau de la bassine, vous découvrirez qu’il est sucré.

Deuxième expérience :

Selon les chercheurs, la consommation de capsaïcine (sans précision sur la dose) pourrait diminuer la quantité de calories consommées d’un repas offert à volonté d’environ 74 kcal.

**Mettre une poigné de piment fort haché dans un bocal de 500ml et ajouter de l’huile d’olive jusqu’au bout et laisser macérer durant une nuit ; le matin prenez une cuillère à soupe de l’huile. Si la prise est trop forte vous pourrez l’éteindre par un verre du lait, un fromage, yaourt, le beurre ou des crèmes glacées sont efficaces. Vous pourrez aussi utilise cette huile pour cuisiner. La saveur du piment y sera mais de façon moins explosive.

Sachez que la capsaïcine est soluble dans les matières grasses et qu’elle est neutralisée par la caséine, une protéine du lait. Aussi, pour calmer la bouche en feu.

La consommation de capsaïcine stimule la production de deux hormones, l’adrénaline et la noradrénaline, qui permettent de brûler les sucres et les graisses de réserve. L’usage de piment peut donc être recommandé lors des régimes amaigrissants.

Information : Au Mexique, le piment est utilisé en médecine traditionnelle contre les maux de dents.

Attention :Svp, avant d’entamer cette experience, je vous demande de consulter les contre-indications qui sont sur mon article : « Comment traiter certaines maladies chroniques par le piment fort. »

Amicalement à vous !

ma photo
mustapha

Mustapha

La busserole et ses bienfaits…

plante medicinale
busserole

La busserole (Arctostaphylos uva-ursi )est un petit arbuste, à longues tiges rampantes peut atteindre de 15 à 30 cm de haut de la famille des éricacées . Les feuilles sont persistantes, ovales et ont une couleur vert foncé brillant. Les petites fleurs sont blanches ou roses alors que les baies deviennent écarlates à maturité, entre juillet et octobre. Originaire d’Afrique de l’ouest. C’est l’un des meilleurs antiseptiques urinaires naturels qui existent. La feuille est un diurétique, astringente et un antiseptique naturel sur les voies urinaires. Elle a une réelle efficacité sur les problèmes liés à la sphère urogénitale.

Autres noms : raisin-d’ours commun, raisin d’ours, cerise d’ours, petit-buis et pinemat manzanita ,bearberry en anglais.

 

Partie utilisée : les feuilles, riches en arbutoside, un antiseptique urinaire. Elles sont récoltées en fin d’été, avant d’être mises à sécher pour pouvoir en extraire le principe actif.

Propriétés :

 

UTILISATION INTERNE

  • Inflammations des voies urinaires.
  • incontinence et rétention d’urine,
  • lithiases urinaires
  • diarrhées, dysenterie, entérocolites, hématuries, ménorragies, hémoptysies, leucorrhées et les pertes blanches.
  • pour désinfecter l’appareil urinaire en cas de cystite aiguë ou chronique.
  • dans le cadre d’une urétrite.
  • néphrite ou de pyélite.
  • prévenir les cystites récidivantes.
  • atténue les sensations de brûlure lors de la miction.
  • pour lutter contre les maux de reins ou de la vessie.
  • pour la dissolution de petits calculs urinaires.
  • soigner plusieurs maladies vénérienneset contre l’obésité.

UTILISATION EXTERNE

En cosmétique, pour atténuer les imperfections et les taches cutanées dues à un excès de mélanine. L’extrait de busserole a une action régulatrice sur la formation de la mélanine et permet donc d’équilibrer la coloration de la peau. L’extrait de busserole est utilisé pour atténuer les imperfections de la peau ou du teint. Lorsqu’elle est mélangée avec de l’huile de chanvre, elle pénètre dans la peau et agit sur les quantités excessives de mélanine.

CONTRE-INDICATIONS :

  1. déconseillée pour les femmes enceintes, car il y a un risque d’accouchement prématuré, ou durant la période d’allaitement.
  2. proscrire lors d’une infection ou d’une insuffisance rénale.
  3. ne doit jamais être consommée par des enfants de moins de douze ans.
  4. déconseillé de faire des cures de plus de dix jours et il faut se limiter à cinq cures par an au maximum.

 

EFFETS INDÉSIRABLES :

irritation gastrique, troubles gastriques, des nausées ou des vomissements ;

Attention : La busserole ne doit pas être associée avec des jus de fruits acides tels que les agrumes ou les pruneaux.

Il ne faut pas l’associer avec des médicaments acidifiant les urines.

Elle est plus active si l’on adopte un régime alimentaire pauvre en viande, sans agrumes et associée avec la consommation d’une eau riche en bicarbonate de sodium. Il est également recommandé de boire beaucoup durant le traitement (au moins deux litres d’eau par jour).

amicalement à vous !

ma photo
mustapha

Mustapha

 Busserole, raisin-d’ours commun, raisin d’ours, cerise d’ours, petit-buis , pinemat manzanita ,bearberry, troubles urinaires

ps: pour les posologies,decouvrez les sur mon nouveau site: //topbioshop.wordpress.com

Un nouveau traitement contre la chute de cheveux…

Les cheveux jouent un rôle très important en termes de look dans la société. L’apparition des cheveux gris et la calvitie ont des effets significatifs sur l’apparence, l’estime de soi et le regard des autres. Ils peuvent être perçus comme des signes de vieillesse, de mauvaise santé ou de manque de vigueur.

Le grisonnement  et la cavité des cheveux est un processus lié à l’âge, l’hérédité et l’ethnique qui survient aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Il peut aussi apparaître en association avec certaines pathologies auto-immunes comme l’anémie pernicieuse, l’hypothyroïdisme ou des syndromes liés au vieillissement prématuré comme la progeria ou la pangeria.

La pollution, les rayons UV, le mauvais état psycho-émotionnel ou le stress génèrent tous des radicaux libres susceptibles d’aggraver ce phénomène des cheveux. Surtout, le tabagisme sans oublier tous ces shampooings agressifs contre le cuir chevelu.

Les femmes sont habituellement affectées près de la ligne frontale en premier lieu. C’est une catastrophe pour elles !

Elles crient « Au secours », mais personne ne se rend compte du calvaire dont elles se confrontent tous les jours à leurs reflet dans le miroir. on entend souvent parler d’Androgénique, mais c’est quoi ça ?…il s’agit d’un remède pour stabiliser la chute de cheveu…oui encore une promesse sans lendemain.

Malgré une compréhension toujours plus claire du phénomène, il n’existe aucun traitement efficace contre ce phénomène.

Différents traitements oraux ont été testés mais ils n’ont pas été convaincants. Les personnes victimes de ce phénomène précoce se voient souvent prescrire des compléments nutritionnels contenant notamment des vitamines ou des minéraux divers comme du zinc, du cuivre ou du sélénium, sans que leur efficacité réelle n’ait été établie.

Pour les personnes qui en souffrent véritablement (avec un fort impact psycho-social), une des solutions est le camouflage par des colorations (partielles ou totales, permanentes ou semi-permanentes, naturelles ou synthétiques) ou bien une perruque.

En ce qui concerne ces colorants qui sont utilisés avec d’excellents résultats par des millions de personnes à travers le monde. Leur utilisation à long terme est suspectée d’être associée à une  augmentation du risque de développer certains cancers  comme les lymphomes mais aucune étude ne l’a attesté. Des réactions allergiques et des pertes de cheveux peuvent parfois survenir.

Svp, ne baissez pas les bras ; n’écoutez pas tous ces spécialistes qui vous disent que vous n’avez rien.

Vous aviez surement entendu parler de Minoxidil 2%(pour les femmes) et 5%( pour les hommes) ; il pourrait être un bon remède, mais je vous demande de voir ses effets secondaires sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Minoxidil

Je vous conseille surtout de ne pas stresser car le stress engendre une grande perte de cheveux ; à chaque fois que vous allez stressé vous allez en perdre énormément et le cercle vicieux commencera.

solution: Le traitement de cheveux consiste trois étapes, si les cheveux n’apparaitraient pas en un mois, alors vous devrez cesser le traitement, la cause est une maladie auto-immune qui empêche la pousser des cheveux que vous devrez la soigner en premier lieu. Normalement un cheveu sain doit pousser 1 cm par mois. Toute l’opération prend environ deux heures par jour de votre temps.

Tout d’abord, avant le traitement ; si vous avez une maladie du cuir chevelu, alors je vous conseil de frotter les parties vide du cuir chevelu avec une gousse d’ail.

  1. Citro-un: Pour nettoyer le cuir chevelu de la graisse et faire ouvrir les pores.

*Appliquer citro-un sur le cuire chevelu toute en frictionnant avec les mains et laisser reposer ¼ heure, ensuite se laver à l’eau chaude avec un shampooing bio ou le savon de Marseille et sécher avec une serviette.

  1. Hair-stop: Pour faire stopper la chute des cheveux et les teindre tout en les tonifiants.

**Appliquer Hair-stop sur le cuir chevelu toute en frictionnant avec les mains et laisser reposer ¼, ensuite se laver à l’eau chaude avec un shampooing bio ou le savon de Marseille et sécher avec une serviette.

  1. Hair-plus: Pour faire pousser et fortifier les cheveux.

***Appliquer Hair-plus sur le cuir chevelu toute en frictionnant avec les mains et laisser reposer 1 heure, mettez sur la tête une serviette ou un sachet de nylon puis un bonnet afin de conserver la chaleur sur la tête ; ensuite se laver à l’eau tiède avec un shampooing bio ou le savon de Marseille et sécher avec une serviette.

  1. Un jus ou une tisane (ortie) sera accompagné à ces recettes afin de purifier le sang. (le sang joue un rôle important dans le nutriment du cuir chevelu).

Note : la premier et la deuxième opération doivent faites tous les jours, en outre la troisième lotion 3 fois par semaine.

Remarque : le traitement doit durer au moins 3 mois suivant la santé du cuir chevelu et votre santé en générale.

Appelle : dans le cas ou vous souhaiteriez expérimenter ce traitement, les places sont limités ; en plus la plante qui fera pousser les cheveux est peu disponible en cette période de saison.

*voici mes photos avant traitement et en cour de traitement.

traitement
ma photo a été prise le 25.02.2015.

la photo a été prise avant le traitement et après me faire couper les cheveux.

traitement
la photo a été prise le 28.04.2015.

voici le résultat après deux mois de traitement,bien que les cheveux de l’homme sont plus difficile à pousser que celle de la femme.

Amicalement à vous !

Bonne guérison !

Mustapha

Ps : tous ces produits sont naturels sans aucuns additifs.

blogeur
mustapha

Mustapha

L’ail et ses effets sur les maladies … (thoum) en arabe.

plante medicinale
l’ail

Aujourd’hui, il est utilisé dans la médecine de toutes les cultures du monde pour ses puissantes propriétés antimicrobiennes et ses propriétés antibiotiques naturelles. Il est efficace dans la prévention et dans la guérison de diverses maladies

Il contient de puissantes propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales connues ; en détruisant les bactéries comme la bactérie E. Coli, le Staphylococcus aureus ou encore le Salmonella enteritidis.

C’est une source importante d’antioxydants qui détruisent les radicaux libres (=molécules d’oxygènes détruisant nos cellules saines) et soutiennent notre système immunitaire. C’est pour cette raison qu’il est conseillé aux personnes qui souffrent de maladies auto-immunes.

Diverses études relatives aux propriétés de l’ail ont démontré que lorsqu’il est consommé à jeun, il peut être considéré comme un antibiotique naturel. Car à ce moment précis, les bactéries sont moins résistantes et son action les élimine.

Dans la médecine alternative, l’ail est considéré comme l’un des aliments les plus efficaces pour détoxifier l’organisme.

Les propriétés de l’ail :

 

  • prévenir les intoxications alimentaires.
  • soutient notre système immunitaire.
  • maladies auto-immunes.
  • maladie de la peau liée à l’inflammation tel que psoriasis et l‘acné.
  • diminue le mauvais cholestérol LDL.
  • Fait fuir les moustiques.
  • prévention de plusieurs types de cancer (cancer de la vessie, cancer de la prostate, cancer du sein, cancer du côlon et cancer de l’estomac).
  • Bon pour l’hypertension.
  • favorise le bon fonctionnement (cœur, dufoie et de la vésicule biliaire).
  • efficace pour traiter les problèmes d’intestin, comme les diarrhées.
  • traite avec succès des problèmes
  • traite de nombreux problèmes d’estomac : il facilite ladigestion et stimule l’appétit.
  • épargne lesaigreurs d’estomac.
  • contrôle le stress.
  • d’expulse les

parasites et les vers intestinaux.

  • protection face aux maladies comme le typhus, le diabète, ladépression.
  • effets sur les maladies respiratoires : la tuberculose, la pneumonie, le rhume, labronchite, la bronchite chronique, la congestion pulmonaire, l’asthme et la coqueluche.
  • soigne lapiqûre de certains animaux venimeux.
  • d’éliminer les verrues.
  • traite une rage de dent.
  • guérit les hémorroïdes, la constipation et les otites.
  • mal à l’oreille

Contre-indications :

  1. Les personnes allergiques à l’ail (éruption apparaît sur leurpeau, de la fièvre ou mal à la tête
  2. effets secondaires chez les patients soumis à un traitement médical pour soigner le SIDA.

Conseil : si vous ne pouvez pas le consommer cru ; il est possible de le prendre comme complément alimentaire, en comprimés.

Amicalement à vous !

blogeur
mustapha

Mustapha

Sida, l’ail, maladies, cancers, cholestérol, diarrhées, système immunitaire, auto-immune, hypertension

Ps : découvrez les brochures de recette phytothérapique sur mon nouveau site : topbioshop.wordpress.com   qui est en construction

Le Noyer et ses bienfaits…(el djouz) en arabe

plante médicinale
noyer

Le noyer (Juglans regia) est un Grand arbre fruitier qui peut atteindre jusqu’à 30 m de hauteur, de la famille des juglandacées. D’abord l’écorce  est brune, puis elle prend une teinte grisâtre avec l’âge. ses feuilles caduques et alternes, composées de 7 à 9 folioles à bordure lisse qui peuvent chacune mesurer 15 cm de longueur. En avril, les noyers se couvrent de petites fleurs verdâtres. Les fruits (les noix) prennent la forme de drupes qui mesurent 5 cm de diamètre. ce sont ses fruits qui sont utilisés en cuisine.

Autres noms : noyer royal, noyer commun, calottier, noguier ou goguier et common walnut , black walnut en anglais.

Parties utilisées en phytothérapie : feuilles, l’écorce et les bourgeons

Les vertus du noyer sont : astringentes, toniques, stomachiques et dépuratives, un effet laxatif et dépuratif( purification du sang) (feuilles) ; antiseptiques, antifongiques et vermifuges (brou de noix).

 

Propriétés médicinales du noyer :

  1. Usage interne :
  • diabète de type 2 en diminuant la glycémie.
  • réduisant la soif
  • les troubles digestifs :diarrhées liquides et déséquilibres de la flore intestinale(souvent associés à de l’acné ou à des infections cutanées).
  • traitement du rachitisme, le lymphatisme et les tuberculoses pulmonaires et osseuses.
  1. usage externe :
  • transpiration excessive des mains et des pieds.
  • Inflammations infectieuses des muqueuses digestives (sphère buccale, zones génitales).
  • Effet asséchant en cas de gingivite, glossite, aphtes, leucorrhées et vaginite.
  • Troubles cutanés chroniques : l’eczéma et l’acné.
  • Traitement des affections cutanées bénignes : antipelliculaire, brûlures superficielles.
  • les coups de soleil.
  • inflammations d’origine infectieuse comme l’herpès et les leucorrhées.
  • le tonus musculaire.

Autres propriétés :

  • la tuberculose, la syphilis.
  • certaines lésions cancéreuses.
  • Soulage les inflammations cutanées, des paupières, les hémorroïdes, les abcès.
  • un usage antipelliculaire.
  • affections cutanées bénignes.

Précaution :

*Il est conseillé d’éviter de recouvrir une compresse de décoction de feuilles de noyer avec un pansement étanche ou d’appliquer la décoction sur une grande partie du corps.

**La prise des feuilles du noyer par voie orale est aujourd’hui très surveillée, en raison d’effets toxiques.

CONTRE-INDICATIONS :

Attention aux d’allergie aux fruits à coque.

Remarque : Aucun effet indésirable ;aucune interactions avec des plantes médicinales ou des compléments ou des médicaments.

Amicalement à vous !

ma photo
mustapha

Mustapha

Ps : découvrez les brochures de recette sur mon nouveau site :

//topbioshop.wordpress.com   qui est en construction.

noyer, calottier, noguier ou goguier et common walnut , black walnut,   affections, abcès, inflammations, transpiration