Les bienfaits des choux.

 

Le chou (Brassica oleracea) est une plantes crucifères, c’est un légume à  fleur à quatre pétales, ayant la forme d’une croix. Ils possèdent une tige épaisse et des feuilles vertes ou grisées. Il existe plusieurs variétés potagères de chou ( le chou pommé, le chou-fleur, le brocoli, le chou-rave et les choux de Bruxelles); de la famille des brassicacées, présent un peu partout dans le monde.

Autres nons : chou vert, chou blanc, chou rouge, chou de Bruxelles, chou de Milan, chou chinois et « kale » en anglais ; « crom » en arabe.

Les composants du chou : vitamines A, C, B1,B6, K , acide folique, fer, manganèse, fibres, flavonoïdes, acides aminés et glucosinolates.

 

Les vertus du chou : anti-inflammatoire, antiulcéreux, antisécrétoire,antibacteriens, Astringent, cament, Analgésique, Tonifiant  ,décongestionnant et antioxydant

Les propriétés du chou :

  • soigne les affections gastro-intestinales.
  • Soigne les affections de la sphère ORL.
  • désinfectant en cas de blessure (utilisé en cataplasme).
  • diminue le risque de maladies cardiovasculaires.
  • diminue la croissance de ces cellulescancéreuses
  • prévention du cancer.
  • soulager des troubles digestifs.
  • Soigne grippe ou affection des voies respiratoires.
  • Soigne lesdouleurs articulaires et les névralgies.
  • Traite lafatigue générale, les anémies et les avitaminoses.
  • Lutte contre les colites et les œdèmes.
  • élimine les toxines.
  • régularise les transits difficiles.
  • Traite la diarrhée, la colite, les douleurs gastriques et intestinales.
  • rétablir une bonnecirculation sanguine.
  • en cas des affections cardiaques et des insuffisances veineuses (varices, phlébites).
  • Bon pour le foie.

En externe :(En cataplasmes)

  • traite les inflammations de la sphère ORL (angines, laryngites), les bronchites, l’asthme, les hémorroïdes et lesdouleurs musculaires.
  • Soulage les névralgies,maux de tête, douleurs dentaires et sciatiques.
  • favorisant la revitalisation des tissus.
  •  apaise les affections de la peau, tels que les zonas.
  • soigne les irritations oculaires, les yeux rouges ou/et la conjonctivite.
  • Traite les troubles veineux des jambes.
  • Soulage les rhumatismes et l’arthrose.

 

Contre-indications :

Pas de contre-indications connues.

Effets indésirables :

-le chou peut provoquer des ballonnements, des douleurs abdominales et des diarrhées, chez les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable.

-Provoque des gazes intestinales.

-peut provoquer le goitre à forte consommation.

Avec les médicaments :

-Il est susceptible de diminuer l’efficacité de certains analgésiques.

-les personnes suivant un traitement anticoagulant doivent limiter leur consommation de chou à une tasse par jour.

Posologies :

En externe :

Partie utilisée : feuilles

En externe :

Les feuilles en cataplasme : retirer la côte centrale (nervure) et écraser au rouleau pour libérer le suc puis appliquer trois couches sur la zone à traiter, puis recouvrir d’une bande de gaze, sans trop serrer. Laissez en place quelques heures, voire la journée ou la nuit entière. Lorsque vous retirerez les feuilles de chou, elles pourront avoir un aspect altéré et une odeur désagréable, ce qui est tout à fait normal. Pour soulager les douleurs l’arthrose et autres rhumatismes et problèmes dermatologiques ; ainsi que les douleurs musculaires, les torticolis et les points de côté.

Désinfectant en cas de blessure (utilisé en cataplasme).

– En interne :

Manger les feuilles de chou crues ou cuites.

 

il est également possible de préparer un sirop de chou avec le jus des feuilles filtrées et du miel, pour lutter contre la toux grasse ; prendre dans ce cas 3 ou 4 cuillères à café, tout au long de la journée.

– Le jus de chou filtré, à raison de 100 ml par jour (ce qui correspond à un quart de chou de taille moyenne), va lutter contre les gastrites, les ulcères de l’estomac, les hernies hiatales, les œsophagites, etc.

Bon à savoir :

Le chou est riche en glutamine, procurseur de la glucosamine, une molécule naturelle qui entre dans la prévention et  le traitement de l’arthrose.

Le chou Entre dans les régimes minceur, car il est peu calorifique.

Les racines de chou entre dans le traitement du diabète.

Amicalement à vous !

Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algéri» (première partie)

(Description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com

 

Publicités

Les bienfaits de la châtaigne.

chataigne
châtaigne

La châtaigne ( Castanea sativa) est le fruit du châtaignier ; Arbre pouvant atteindre 30 mètres de hauteur, aux feuilles lancéolées, coriaces, luisantes, bordées de dents acérées, fleurs jaunâtres groupées en bouquets au printemps. Les fruits (châtaignes) groupés par 2 ou 3 dans une capsule épineux ; ce fruit  est comestible. le châtaigne est formée d’une coque mince, coriace, brune et brillante. De la famille des Fagacées

Autre noms : marron et « kastal » en arabe algérien.

Composant de la châtaigne : Riche en glucide (amidon, saccharose, dextrines), fibres, magnésium, manganèse, potassium et phosphore ; vitamine C, B1,B2, B6, B9 ; riches en saponines, Les acides gallique et ellagique,

La châtaigne est pauvre en matière grasse et très pauvre en cholestérol et sodium.

Les châtaignes se gorgent d’anthocyanes au moment de la germination au printemps. C’est un aliment alcalin ou basique.

Les vertus de la châtaigne : hypocholestérolémiant, antispasmodique antiacide, feuilles : anti-infectieux, antioxydant, expectorant, antitussif et astringent du fait de la richesse en tanins.

Écorce : Propriétés anti-oxydante et cardioprotectrice

 

Les propriétés de la châtaigne :

  • lutte contre lesdiarrhées.
  • améliore lestoux
  • Anémie,convalescence, coqueluche, bronchite.
  • Bénéfique pour les intestins.
  • diminution du risque de maladies cardiovasculaires2et de diabète de type 2.
  • diminution du risque de calculs biliaires chez l’homme.
  • diminution du risque d’ablation de la vésiculebiliaire et de cancer du côlon chez la femme.
  • participe également à la prévention des dommages causés par lesradicaux libres.
  • formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme.
  • maintien de la santé des os et des dents.
  • régénérescence des tissus.
  • aide à maintenir à la normale le pH du sang.
  • essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang.
  • fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux).
  • favorise une croissance normale.
  • contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Contribue à la cicatrisation des blessures et des plaies.

En externe :

Soins des cheveux.
 

Contre-indication :

Déconseillé chez enfants avant l’âge de 3 ans chez les enfants « à risque » (dont l’un des deux parents ou frère ou sœur sont allergiques).

Les personnes allergiques aux arachides doivent consommer avec précaution les autres fruits à écale et oléagineux, dont la châtaigne.

En cuisine :

Comestible : Les châtaignes se consomment fraîches, grillées sous la cendre ou  grillées au four ou dans des poêles trouées ou bouillies, on peut les mettre à sécher pour être conservées puis les moudre en farine pour en faire des pains, gâteaux, des crêpes, des galettes et des pâtisseries .

Recette de confiture de châtaigne :

il faut faire un sirop (1 verre d’eau pour 1 kg de sucre). Aux premiers bouillons, on ajoute 1 kg de châtaignes pelées. On laisse cuire jusqu’à ce que les fruits se délitent.

Bon à savoir :

-En médecine, l’acide gallique est particulièrement employé pour ses propriétés antioxydants et pro-oxydantes, son activité anti tumorale ainsi que pour ses caractéristiques antibactériennes.

-L’acide gallique possède une activité cytotoxique contre les cellules cancéreuses (leucémie, cancer de la prostate, du poumon etc).

-L’acide gallique manifestait une activité antivirale contre le virus de l’herpès

-La farine de châtaigne contient plus de 75 % de glucides, ce qui en fait un aliment énergétique.

-C’est l’un des rares fruits à écale dont la teneur en gras est relativement faible.

-L’amidon de la châtaigne est utilisée pour produire une farine sans gluten. Cet amidon ne puisse pas être absorbé rapidement par l’organisme pourrait être bénéfique pour la prévention du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer du côlon.

-la châtaigne renferme au moins huit fois moins de lipides que la majorité des fruits à écale et oléagineux.

Ou peut-on le trouver ?

Elles sont vendues dans les rues en hiver dans la ville de Blida (algerie).

Amicalement à vous !

Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(Description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com

Les bienfaits de l’asperge… « Secoume » en arabe algérien.

asperge

 

L’asperge( asparagus officinalis) est une plante vivace aux nombreuses racines charnues en forme d’étoile, aux tiges pouvant atteindre un mètre de hauteur et au feuillage fin et ramifié.la plante est dioïque ; c’est les tiges des  pieds mâles qui sont comestibles. les pieds femelles forment des fleurs, les fruits sont de petites baies rouges, , contenant plusieurs graines noires ; de la famille des Asparagacées originaire du bassin méditerranéen. présent en Algérie sous forme sauvage.

Production : d’avril à juin

 

Les composants de l’asperge :

vitamines A,B1,B2,B3,B6, B9 (folate) et PP,C,E et K phosphore et manganèse,soufre,potassium, chrome, cuivre, fer l’asparagine et de l’acide asparagusique, d’acides aminés , Méthanethiol, l’inuline, L-carnitine , très riches en chlorophylle, acide hydroxycinnamique (phénole), Saponines, la rutine(flavonoïdes),bêta-carotènes (caroténoïdes, luteine, zéaxathine, capsanthine) polyphénols et pauvres en glucides.

Les vertus de l’asperge : diurétique, dépurative, aphrodique ; antioxydant

légèrement laxative et galactagogue, anti parasite,anti diabétique et anti inflammatoire.

Les propriétés de l’asperge :

  • Diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancerset d’autres maladies 
  • aide à purifier et stimule le fonctionnement des reins et les aide à se débarrasser des déchets.
  • stimule la production des hormones sexuelles.
  • Renforce le système cardiovasculaire et digestif.
  • Pour le maintien d’un poids santé .

·        Des effets sur le transit intestinal et son bon fonctionnement

  • active le système immunitaire.
  • préventive contre les bactéries pathogènes.
  • réduisant le niveau de cholestérol dans le sang.
  • le traitement de l’obésité.
  • Donne l’appétit
  • aider à prévenir la diarrhée associée à l’infection de la bactérie C.
  • n’augmente pas le taux de glycémie chez les diabétiques.
  • Bon pour le cerveau.
  • la régulation hormonale.
  • contre hypertension.
  • aide le corps à produire du glutathion (un antioxydant)
  • effet positif sur le diabète de type 2 .
  • un effet sur la stérilité masculine.
  • Contre les problèmes de rétention d’eau.
  • Drainant hépatique, rénal et bronchite
  • Bon en cas de surpoids et obésité.
  • Anti inflammation de la rate
  • régularité qui diminue la constipation et prévient la diarrhée.
  • activement à la coagulation du sang et permettrait de prévenir l’ostéoporose.

 

Contre-indications :

A cause de son apport élevé en acide urique, il est déconseillé pour les malades de la goutte, cystite, prostatite, calcul renaux, l’arthrose, maladie osseuses et articulaires ; a cause de la présence d’une substance appelé ‘’purine’’, présente également dans le foie animal, rognons, cœur et poissons gras (sardine…)

Riche en acide acétylsalicylique. (aspérine) ; Ses effets secondaires sont essentiellement des troubles gastriques (exemple : gastrite voire hémorragie digestive en cas de dose élevée)

En cuisine :

On utilise les pousses vertes ou blanches ou rouges.

Attention : la chlorophylle est fragile et instable, elle disparaît vite, notamment à l’air et à la cuisson. Conservez donc ces aliments le moins longtemps possible, au frais et à l’abri de la lumière.

L’utilisation du Légume bouilli ou en conserve en soupe et autres.

Utiliser de l’eau bien salée et faire bouillir à vive allure, pour une cuisson rapide qui préservera au mieux la texture et la saveur des asperges. Une fois l’eau à ébullition, prolongé la cuisson de douze à dix-huit minutes, selon la grosseur des tiges.

Pour conserver leur couleur et leur texture et ses vertus, il faut les faire cuire aussi peu de temps que possible.

Les asperges se consomment de nombreuses façons : crues trempées dans une sauce en apéritif, cuites à la vapeur, bouillies, gratinées ou encore rôties.

Bon à savoir :

-Des analyses ont montrés une carence en chrome,vitamines B1 et B12 chez les diabétiques.

-Des études démontrent qu’une diète élevée en inuline, qui agit sur les génotoxines, réduit les risques de contracter le cancer du côlon.

-Du méthanethiol est produit lors de la digestion de l’asperge. Il est responsable d’un changement notable de l’odeur de l’urine dans les 15 minutes après la consommation d’asperges

Conseil : Lors de l’achat, choisir celles qui ont une agréable senteur d’épi de blé mûr, le toucher doit être à la fois ferme et souple sous le doigt et résistant à la rupture ,le talon ne doit pas être trop sec (lorsqu’il est pressé, le jus qui en ressort ne doit pas être amer), ce qui dénotera une cueillette récente.

L’asperge est un meilleur aliment pour nettoyer les artères.

elles ont un pouvoir antioxydant très élevé (surtout crues), ce qui permet de prévenir l’organisme de nombreuses maladies. C’est une excellente source en vitamine B9 (ou folate) particulièrement recommandée chez les femmes enceintes et qui allaites.

Amicalement à vous !

Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(Description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com

 

Le sureau noir et ses bienfaits.

baies-de-sureau

Le sureau noir (Sambucus nigra ) est un arbuste résistant, de deux mètres et plus de haut, Son écorce est vert-grise fissurée, ses feuilles caduques et opposées de 5 à 7 folioles dentées, un peu plus velues sur les nervures,elles ont une odeur déplaisante lorsqu’on les froisse.

ses petites fleurs de couleur blanches sont odorantes ; ses fruits sont petites baies de couleur noire sont toxiques crues, Leur goût s’apparente aux mûres ou au raisin ; de la famille des caprifoliacées .on le trouve sur les bords de chemins. présent en Europe et Afrique du nord.

Floraison : de mai à août.

Autres noms : sambuc, saou, arbre de judas et « black elder » en anglais.

Les composants du sureau noir : Riches en vitamines B6,C,A et fer , polyphénols (Les anthocyanes ), acides phénoliques,  flavonoïdes, acide cyanhydrique ,nitrate de potasse, acide valérianique caroténoïdes, Mucilages, acides aminés et tanins.

Les vertus du sureau noir : anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, diaphorétique (qui provoque la sudation) , expectorant, antioxydants,sudorifique,vomitive,détersive,résolutive,laxatives, antirhumatismales, antivirales, dépuratives, anti radicalaire et antiangiogénique.

 

Les propriétés du sureau noir :

  • contrecarrer l’effet dommageable des radicaux libres.
  • diminue les risques d’apparition de maladies comme le cancer et les troubles cardio-vasculaires.
  • Traite le rhume grippes, sinusites et les inflammations des voies respiratoires.(fleurs séchées)
  • Traiter la grippe.(baies)
  • protége les cellules de l’organisme contre les agressions.
  • lutter contre les infections urinaires, cystites et les
  • Contre  les problèmes de surpoids.
  • troubles digestifs (digestion difficile, ballonnements, flatulences),
  • rétention d’eau.
  • nettoie et purifie l’organisme en éliminant les toxines.
  • soulager les douleurs articulaires : l’arthrite et l’arthrose.
  • renforce le système immunitaire.
  • Troubles gastro-intestinaux.
  • Traite le la fièvre. (fleurs)
  • peut soulager la crise de goutte.( La racine bouillie)
  • utile en cas de troubles circulatoires et d’insuffisance veineuse.
  • Traite les jambes lourdes et les pieds qui gonflent.
  • traite les oreillons. (les fleurs)

En externe :

  • Traite les irritations buccales (laryngite, pharyngite, stomatite, etc.)
  • Affections cutanées : Traite eczéma, hémorroïdes, contusions et brûlures.
  • En cosmétiques pour éclaircir le teint et atténuer les taches de rousseur.
  • Traite hyperactivité et stress.

Contre-indications :

Déconseillé chez les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants ; en cas de diabète, d’anémie ou de porphyrie et une maladie sanguine complexe.

Les effets secondaires : en cas de surdose, troubles digestifs passagers, mauvaise odeur de transpiration, douleurs gastriques, des vomissements, des vertiges et des convulsions.

Aux Personnes allergiques aux plantes de la famille des caprifoliacées

Interaction avec les médicaments :

  1. augmente l’activité des médicaments diurétiques.
  2. diminue l’efficacité du traitement par immunodépresseurs.
  3. Il pourrait s’ajouter à ceux des médicaments de synthèse qui ont une action diurétique, décongestionnante ou anti-inflammatoire.

Association avec les plantes :

Le sureau est souvent utilisé en association avec d’autres plantes dans des produits destinés à soulager le rhume, la grippe et la fièvre qui les accompagne.

Attention : ne jamais manger les fruits crus

 

Infos :

>En 1986, la Commission E approuvait l’usage médicinal des fleurs de sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissait l’usage traditionnel des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

>>Une préparation fabriquée en Allemagne et comprenant des fleurs de sureau, de la gentiane, de la verveine, de la primevère et de l’oseille (Sinupret®) aurait donné de bons résultats dans des essais menés sur des sujets souffrant de sinusite chronique et aiguë.

Bon à savoir :

Les baies (mûres) sont laxatifs et purgatifs ; l’écorce (sèche) diurétique pour les traitements de névralgie et kystes ; fraiche, elles contiennent de l’acide cyanhydrique qui peut causé des diarrhées, nausée, vomissement et respiration difficile et douleurs dans l’estomac.

Ses fruits peuvent être utilisés pour faire des confitures et de l’eau de vie.

Attention à la confusion :

Le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus) dont les baies peuvent être toxiques. Ce sont en effet deux plantes qui se ressemblent fortement. Le sureau hièble se différencie du sureau noir par le fait que :

  • Le sureau hièble est une vivace herbacée qui disparaît en hiver, le sureau noir est un arbuste ligneux.
  • la floraison de l’hièble est plus tardive, de juillet à août, alors que le sureau noir fleurit en mai-juin.
  • le sureau hièble tourne ses fruits vers le haut alors que le sureau noir les tourne vers le sol.
  • le sureau hièble ne dépasse pas 1,80 m de hauteur.

Demande d’aide : dans ma région de Tipaza en Algérie, j’ai découvert cette arbre de sureau noir, mais le problème est que les follioles ne sont pas dentées et les fruits sont toujours verts en novembre, je souhaite un aide d’identification , svp !

Amicalement à vous !

Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com

Les vertus incroyables du Margousier… « nime » en arabe.

adobestock_22474594-450x291

Le margousier (Azadirachta indica), est un arbre qui peut  atteindre 30 mètre de haut qui ne pousse qu’en région chaude ; originaire d’inde, poussent  un peu partout à travers le monde ; de la famille des Méliacées.son Ecorce modérément épaisse, avec de petites tubercules épars, profondément fissurée et écaillée dans les vieux arbres, à l’extérieur gris foncé et l’intérieur rouge, avec sève incolore, collante et fétide. sa feuille est approximativement de 5 à 10 cm de long. Les fleurs (blanches et parfumées), bisexuelles se trouvent sur la même arbre.

Le fruit a une surface lisse (glabre), une olive drupe qui varie de la forme ovale allongée à une forme arrondie. Quand il est mûr, renferme un et rarement deux ou trois, graines (amandes).la graine, drupe, de forme ellipsoïdale, 1-2 cm de long, verdâtre, jaune verdâtre à jaune ou violet quand il est mûr.

Toutes les parties de l’arbre sont dit avoir des propriétés médicinales (graines, feuilles, fleurs et l’écorce) et sont utilisés pour la préparation de nombreux produits médicaux.

Autres noms : « neem » en anglais.

Principes actifs : vitamine C, la salannine et Azadirachtine.

Les vertus du neem : anthelminthique, anti-périodique, antiseptique, anti-seborrheique, préventif, contraceptives , antiparasitaires, analgésiques, stomachique, antiprurigineuse, tonique, répulsifs ,anti-inflammatoires, antipyrétiques ,diurétique et purgative

Les propriétés du neem :

  • Soulage la Douleur et réduction de la fièvre.
  • Contre le psoriasis : soulage les démangeaisons, la douleur et en réduisant l’ampleur et la rougeur des lésions.
  • Traite La variole et la varicelle.
  • assure un rein sain.
  • Contre les maux de la prostate et de la vessie.
  • traite la lèpre et les vers intestinaux.
  • Combats bactéries et les virus (feuilles)
  • Traite des troubles digestifs.
  • guérit l’herpès et les verrues.
  • Améliore la fonction hépatique.
  • traite le paludisme.
  • utilisé comme un purificateur de sang naturel, ce qui assure un meilleur fonctionnement du foie.
  • Traite les problèmes de peau : La sécheresse et la desquamation de la peau, débarrasse les démangeaisons et les irritations, les points noirs, le teint terne, la pigmentation et le vieillissement en laissant ainsi la peau avec un éclat de jeunesse.
  • Contrôle l’excès de sébum.
  • Traite le psoriasis et l’eczéma.
  • nettoie aussi efficacement les éruptions cutanées causées par l’eczéma.
  • peut guérir L’asthme.
  • Traite les ulcères de l’estomac et les intestins.
  • soulage les douleurs et les maux d’estomac.
  • Maintient la santé bucco-dentaire : guérit les problèmes de saignement des gencives et d’odeur fétide, empêche la   formation des germes dans la bouche, offre une haleine fraîche durable, soulage les maux de dents et un agent redoutable contre le
  • traite le diabète de type 2 : régularise le niveau de sucre dans le sang et déclenche son métabolisme et agit comme une insuline après avoir été digéré par le corps.
  • Amélioration de la circulation sanguine et régulation : hormonale nettoie le sang et le corps, contribue à améliorer la circulation sanguine pour prévenir le déséquilibre hormonal qui sont une des principales raisons des problèmes de peau et des cheveux.
  • Purifie le sang :étant un agent de purification, il élimine les toxines du sang et contrôle également la formation des radicaux libres.
  • Utilisé comme adjuvant pour lutter contre l’acné.
  • Traite les Formes viraux : sida et hépatites.
  • Traite les troubles: vésicule biliaire, pancréas, petit et gros intestins.
  • Contre les infections des champignons : pied d’athlète, vers intestinaux, les lésions de la muqueuse buccale, vaginale et pulmonaire.
  • Lutte efficacement contre les morsures de certains serpents.
  • pour tuer les poux de tête (huile)
  • soulage la respiration sifflante et la toux et d’autres troubles respiratoires.
  • Utilisation interne des feuilles, fleurs dans la cuisine dans le cas de maladies infectieuses comme la lèpre ou la blennorragie.
  • traite: Pneumonie, hypertension et maladies cardiaques.

Contre-indications :

Déconseillé chez les femmes enceintes.

Effets secondaires :

-propriétés contraceptives, ce qui pourrait vous empêcher de tomber enceinte.

-durant grossesse, il pourrait provoquer une fausse couche. Un abortif, provoquant l’avortement.

-Évitez de consommer plus de 2 tasses de thé de neem un jour, car il  supprime l’appétit,  cause des nausées et des vomissements.

Bon à savoir :

  1. En Inde, des millions de personnes utilisent des brindilles comme «brosses à dents » tous les jours. Le neem est utilisé en tant que dentifrice, ses propriétés antiseptiques en font un agent redoutable contre le tartre.
  2. L’huile de neem a été utilisée traditionnellement comme un traitement topique pour les symptômes cutanés chez les humains et le bétail, mais il ne doit pas être ingéré par voie orale.
  3. Usages multiples : Les fruits du neem sont recommandés pour les maladies urinaires, les hémorroïdes, les vers intestinaux, la lèpre etc.
  4. Cosmétique (Beauté) : le neem est perçu en Inde comme un produit de beauté. Les feuilles en poudre sont une composante majeure d’au moins une crème largement utilisée pour le visage. L’huile de neem purifiée est également utilisée dans le vernis à ongles et autres produits cosmétiques […]. L’huile de neem est utilisée pour la préparation de produits cosmétiques (savon, shampooing, baumes et crèmes, de neem, tels que le savon Margo) et de nombreux produits de santé bucco-dentaire.
  5. Le Neem produit également une résine comestible riche en protéines, qui s’obtient par entaille de l’écorce. Son usage dans l’industrie alimentaire est en plein essor. Le rendement en huile des graines est parfois aussi élevé que 50% du poids du noyau. Le prix de l’huile de neem est évaluée à environ 700 US $ / t (en 1990) (Source : World Agroforestry Center).
  6. L’infusion des feuilles,tue les spermatozoïdes en 30 seconds ;agit comme contraceptif.
  7. Pour éloigner les insectes, dans les armoires, livres, literie et conteneurs (feuilles)
  8. l’huile extraite des graines est aussi utilisée commevermifuge, mais présente une toxicité importante chez l’humain. Cette huile, est obtenue après une pression à froid des graines,

 

En cuisine : les feuilles  Fraîches au goût amer sont utilisées en cuisine cambodgienne comme épice.

Astuce : Le brûlage des feuilles séchées permet de chasser les moustiques.

Conclusion :  Donc, il est important de savoir plus sur les utilisations des feuilles de l’arbre de Neem, cette herbe miraculeuse qui n’est pas seulement bénéfique pour la santé mais aussi en beauté ;quand on sais que cette arbre pousse a deux pas de chez nous.

Amicalement à vous !

Mustapha

Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(Description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com

 

Découvrez mon premier livre sur les salons du livre.

5. toujours au sud
mustapha

Chères lectrices, chers lecteurs

J’ai reçu une invitation de l’équipe edilivre (maison d’édition) pour une participation aux expositions de livre en France et en Belgique. Mais je ne peux satisfaire leurs offres. Les raisons sont les moyens financiers et administratifs de mon pays (Algérie).

Si vous vous êtes résidant et intéressé par ces salons du livre que ce soit en France ou en Belgique, je vous invite à rendre visite à ces événements dans la mesure de votre possible ; dans le cas ou une de ces expositions est près de chez vous.

Voici un lien du calendrier de ces expositions (liste des salons) :

https://www.edilivre.com/media/blog/2016/06/SALON-DU-LIVRE-FRANCE11.pdf

Je vous invite à découvrir mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie), bien que la deuxième partie du livre soit en cour d’être publier.

(Description, propriétés, posologies et astuces)

Je vous remercie beaucoup pour tous !

Amicalement à vous !

Mustapha

Les signes et symptômes d’une carence en B6 .

 

La vitamine B6 et un élément essentiel à l’équilibre de notre organisme, une carence en cette élément peut provoquer les symptômes suivants :

  • Eczéma, (est une inflammation de la peau, non contagieuse, accompagnée derougeurs, de desquamations et de démangeaisons).
  • la glossite (inflammation et gonflement de la langue avec ulcération).
  • la perlèche, (est une lésion cutanée inflammatoire située les lèvres).
  • la conjonctivite. (est une inflammation de la conjonctive de l’œil)
  • l’intertrigo. (est une affection cutanée se caractérisant par une inflammation sur les plis)
  • Symptômes neurologiques de somnolence, de confusion et de neuropathie.
  • Peau sèche, irritée ou qui démange,
  • Convulsions (Contraction brusque et involontaire des muscles squelettiques).
  • Anémie microcytaire.(une anémieau cours de laquelle les globules rouges sont anormales).
  • Anomalies d’activité électrique du cerveau.
  • Affaiblissement du système immunitaire,
  • Epuisement, abattement ou malaise.
  • Maux de tête.

 

Personnes à risque.

Personnes sous antibiotiques ou sous traitement médicamenteux de longue durée (contraceptifs oraux médicaments antifongiques…etc).

Les fumeurs, les alcooliques.

D’autres personnes risquent davantage une carence en vitamine B6 : celles qui souffrent d’insuffisance cardiaque congestive, d’insuffisance rénale sévère, d’hyperthyroïdisme, de cirrhose.

Apports nutritionnels recommandés par jour :

  • Enfants (moins de 6 mois) : 0,1 milligramme par jour (mg/jour),
  • Enfants (7 à 12 mois) : 0,3 mg/jour,
  • Enfants (1 à 3 ans) : 0,5 mg/jour,
  • Enfants (4 à 8 ans) : 0,6 mg/jour,
  • Hommes (9 à 13 ans) : 1 mg/jour,
  • Hommes (14 à 50 ans) : 1,3 mg/jour,
  • Hommes (51 ans et plus) : 1,7 mg/jour,
  • Femmes (9 à 13 ans) : 1 mg/jour,
  • Femmes (14 à 50 ans) : 1,2 mg/jour,
  • Femmes (51 ans et plus) : 1,5 mg/jour,
  • Femmes enceintes : 1,9 mg/jour,
  • Femmes qui allaitent : 2 mg/jour.

 

Quelques une des meilleures sources de vitamine B6 :

 

·         Levure alimentaire (100g) :……… 4,20 mg
  • Epinard (bouilli, 100 g) : …………….1,55 mg,
  • Pistache (100 g) :…………………… 1,26 mg,
  • Ail (100 g) :………………………….. 1,23 mg,
Abats (100g)………………………… 0,2 à 1,2 mg
Thon cuit (100g) 1,05 mg
Saumon (100g) 0,85 mg
Banane (1) 0,70mg
Pommes de terre 0,30 mg
Poulet rôti (100g) 0,60 mg
Riz complet (100g) 0,60 mg
Lentilles (100g) 0,60 mg
Céréales (100g) 0,15 à 0,5 mg
Morue cuite (100g) 0,45 mg
Avocat (100g) 0,40 mg
Flocons d’avoine (30g) 0,10 mg
  • Noisette (100 g) :…………………… 0,63 mg,
  • Maïs jaune sec (100 g) :………….. 0,62 mg,
  • Sauce tomate (100 ml) : …………….0,28 mg.
  • Choux de Bruxelles (100 g) :……… 0,17 mg,
  • Poivron rouge (crû, 100 g) :……… 0,15 mg,
  • Pastèque (en dés, 100 g) :……… 0,14 mg.

Exemple : pour un déjeuner, si on prend un plat d’épinard bouilli (100gr) avec l’ail (10 gr) et sauce tomate en saupoudrant notre plat d’une cuillère à soupe de levure alimentaire et comme dessert pastèque (100 gr).on a alors un apport alimentaire en vitamine B6 journalier plus que suffisant pour un adulte comme moi L.

Amicalement à vous !

Mustapha

 

Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(description, propriétés, posologies et astuces)